Compte-rendu du conseil de quartier La Chapelle sur les deux chantiers "Rue neuve et Marché couvert La Chapelle ou Olive"

Publié le par Hervé Léger

Pour revenir sur les travaux de la rue neuve et le marché couvert, je vous propose ci-dessous le compte-rendu de décembre 2008 du conseil de quartier ouvert au public et traitant de ces deux sujets.

CONSEIL DE QUARTIER PUBLIC LA CHAPELLE

Mardi 2 décembre 2008

Ecole élémentaire 6 rue François Lépine – 75018 Paris

Relevé de propositions, suggestions, informations etc.

  • Marché de l’Olive : fin des travaux prévu pour septembre 2009. Pendant la durée des travaux un marché provisoire est installé place de Torcy. Horaires d’ouverture : mardi, mercredi, jeudi, vendredi et samedi de 8h00 à 13h00 et de 16h00 à 19h30. Dimanche de 8h00 à 13h30.
  • Les conseils de quartier Charles-Hermite et Chapelle – Marx Dormoy pourraient s’associer pour faire remonter des propositions à la municipalité concernant le projet du marché de l’Olive.
  • Associer le conseil de quartier Chapelle Marx Dormoy et notamment son groupe de travail sur les rez-de-chaussée d’immeubles à la réflexion sur le développement économique général du quartier en lien avec :

-          une note stratégique en préparation à la mairie du 18e

-          la mairie secteur économique et politique de la ville et l’Equipe de développement local


L’avancement des travaux de l’impasse Dupuy. Intervention de Mme Jelena Stamenkovic  et de M. François Gazeau

Contexte :

Dans le cadre de la convention publique d’aménagement pour l’éradication de l’insalubrité signée le 30 mai 2002, la Ville de Paris a confié à la SIEMP l’aménagement de ce secteur. Le projet d’aménagement propose des solutions afin de désenclaver le cœur de l’îlot et de renforcer les liaisons Est-Ouest. Il s’agit de constituer une liaison transversale venant atténuer l’effet de coupure des grands îlots ferroviaires et urbains de ce secteur.

Le projet d’aménagement du « secteur Dupuy » :

L’intervention prévoit de procéder à des réhabilitations chaque fois que l’état des structures du bâti le permet. Le projet urbain, défini par l’architecte coordinateur, Guillaume de Monfreid désigné par la Ville de Paris au mois de novembre 2000, a pour objectif la création d’un passage piéton entre la rue Marx Dormoy et la rue Philippe de Girard, ainsi que le percement d’une nouvelle rue parisienne dans le prolongement du passage, la rue Neuve (nom provisoire) qui assure la liaison vers la rue Pajol.  Le projet comprend la construction d’une crèche de 60 berceaux, d’ateliers beaux-arts, de logements (de différents types : étudiants, PLUS, PLS, ASP), et l’aménagement de la cour de récréation de l’école au 37 rue Pajol. L’immeuble du 83 rue Philippe de Girard, qui constitue un témoignage de l’architecture des faubourgs de Paris du XIXe siècle, sera réhabilité, le porche existant permettra un accès vers le passage piéton. Deux immeubles en cœur de parcelle feront l’objet d’une réhabilitation. La voie nouvelle s’ouvrira de façon lisible sur la rue Marx Dormoy en procédant notamment à la démolition des bâtiments situés au 54. Cette rue d’une largeur variant de 10,50 mètres à 12 mètres sera plantée, la dimension de la chaussée (3,5 mètres) limitera son utilisation à la seule circulation des riverains. Elle sera en sens unique.

Les procédures de relogement sont engagées, les premiers travaux de construction et de réhabilitation ont débuté en 2007. Les démolitions prévues ont débuté en février 2008. La 2e phase de démolition débutera au mois de février 2009, pour une durée d’environ 4 mois,  après le relogement des habitants du 72 bis rue Philippe de Girard. Le démarrage des travaux sur la rue Neuve est prévu pour le premier trimestre 2009.

Programme général du « secteur Dupuy » :

-          83 rue Philippe de Girard et 54 rue Marx Dormoy : Opération mixte (construction et réhabilitation) de 31 logements étudiants, et 2 locaux d’activités. Travaux : du 2e trimestre 2006 au 3e trimestre 2010,

-          11 impasse Dupuy : Réhabilitation d’un logement PLAI (Prêt Locatif Aidé d’Intégration). Travaux : du 1er trimestre 2008 au 4e trimestre 2008,

-          3, 5 et 9 impasse Dupuy : Construction neuve de 10 logements PLS (Prêt Locatif Social). Travaux : du 2e trimestre 2009 au 3e trimestre 2010,

-          74 rue Philippe de Girard : Construction de 33 logements étudiants, d’un local d’activités et d’un logement de fonction. Travaux : du 2e trimestre 2009 au 3e trimestre 2010,

-          72 et 72 bis rue Philippe de Girard : Opération mixte (construction et réhabilitation) 15 logements PLUS (Prêt Locatif à Usage Social), Ateliers beaux Arts et 3 locaux d’activités. Travaux : du 3e trimestre 2009 au 4e trimestre 2010,

-          3-5 rue Neuve : Construction de 13 logements étudiants, 1 crèche de 60 berceaux et 1 logement de fonction. Travaux : du 2e trimestre 2009 au 3e trimestre 2010,

-          31 rue Pajol : Construction de 20 logements à loyers maîtrisés et de 2 locaux d’activités. Travaux : du 4e trimestre 2009 au 4e trimestre 2010,

-          37, rue Pajol. Aménagement de la cour de l’école, calendrier à préciser suivant programmation,

-           Rue Neuve : Réalisation de la voie nouvelle. Travaux : du 1er trimestre 2009 au 3e trimestre 2010 (en deux phases).

Débat :

Une habitante demande si la rue Neuve sera ouverte à la circulation.

M. Gazeau répond qu’elle sera ouverte à la circulation, son sens de circulation ira de la rue Philippe de Girard à la rue Pajol avec une limitation à 30  km/h. Il y aura une piste cyclable en sens inverse.

M. Gazeau précise qu’entre les rues Marx Dormoy et Philippe de Girard le passage est privé, la SIEMP a obtenu du gestionnaire qu’il le garde ouvert la journée, et qu’il le ferme le plus tard possible.

Est-ce qu’il y aura des parkings souterrains ?

Mme Stamenkovic répond qu’il y aura 25 places de parking pour 46 logements, et 6 places de stationnement extérieur. M. Gazeau ajoute que les logements seront plus grands, et que le Plan Local d’Urbanisme (PLU) ne permet pas de faire plus de parkings.

Un habitant demande si le site sera accessible aux personnes à mobilité réduite.

Réponse de Mme Stamenkovic : tout le projet est soumis aux normes pour les personnes à mobilité réduite.

Olivier Ansart souhaite  savoir si la SIEMP intervient uniquement sur le bâti ou si elle  participe  également au contenu du projet.

M. Gazeau répond que les deux Sociétés d’économies mixtes de la ville de Paris (la SEMAEST et la SIEMP) travaillent ensemble sur les projets de la ZAC Pajol et de l’impasse Dupuy, ils participent aussi au contenu de ces deux projets.

Siska Piérard propose que la SIEMP soit invitée au comité de suivi de la ZAC Pajol.

Le marché de l’Olive au cœur du développement économique du quartier

Afaf Gabelotaud adjointe au maire du 18e chargée du Commerce, de l’Artisanat et du Développement Economique précise que la première phase des travaux est terminée, le marché de l’Olive devrait voir le jour en septembre 2009. On est actuellement dans la phase de réaménagement de l’intérieur du marché.

Intervention de M. Fendler – Cabinet d’architecture Fendler-Seemuller :

L’objectif est d’améliorer la transparence pour mettre en valeur la halle : système d’éclairage à l’extérieur et sur les stands.

La Halle enveloppe et structure :

-          Rénovation et consolidation de la structure métallique,

-          Réfection du lanterneau et remise en état de la toiture,

-          Requalification des façades,

-          Traitement de la lumière de jour comme de nuit. Le jour : se protéger du soleil et augmenter la luminosité : verre opal, ventelles. La nuit : mise en valeur de la halle par une scénographie lumineuse.

Projet d’aménagement intérieur :

-          Clarifier la lecture du marché,

-          Homogénéiser les stands,

-          Favoriser les perspectives,

-          Dégager les vues sur la halle,

-          Prévoir des équipements techniques adaptés,

-          Faciliter les flux,

-          Optimiser le nombre et la surface des stands,

-          Offrir des espaces libres polyvalents.

Les locaux techniques seront installés dans les angles, et sur les côtés pour rendre la halle plus fluide.

Les stands :

L’objectif est de dégager la halle et de créer des espaces pour les animations. Les stands seront des plates-formes homogènes et accessibles aux personnes à mobilité réduite.

Débat :

-          Horaires d’ouverture du Marché de l’Olive, commerces et animations :

Françoise Lemoine-Counil demande si les horaires du marché de l’Olive vont changer, et si les commerçants ambulants vont partir.

Un commerçant répond qu’il y aura peut-être des changements sur les horaires, mais il faut que les commerçants se concertent. Il ajoute que les commerçants souhaitent qu’il y ait d’autres commerçants, et des animations.

Afaf Gabelotaud répond que la délégation se termine en décembre 2009, et qu’au 1er janvier 2010 avec la nouvelle délégation il est question qu’il n’y ait plus de commerces volants.

Un habitant demande s’il y aura des brasseries dans le Marché de l’Olive.

Monsieur Fendler précise qu’on lui a demandé de prévoir des espaces pour des animations.

Hervé Léger demande comment la mairie va inciter les nouveaux commerçants à s’installer.

Afaf Gabelotaud répond que la municipalité ne peut pas intervenir sur du commerce privé. La municipalité peut dire qu’elle a besoin de telles activités commerciales, mais elle ne peut pas choisir le commerçant. Afaf Gabelotaud invite les conseillers de quartier à lui faire remonter leurs souhaits.

Roxane Decorte regrette les maraîchers et les marchands qui vendaient les produits de la ferme. Elle ajoute que la politique des prix est un peu élevée sur le marché de l’Olive.

Un commerçant répond que chaque commerce fait ses prix. Il ajoute que les produits laitiers ont augmenté de 20 %, les commerçants sont obligés de répercuter cette augmentation sur les produits.

Un habitant constate que tous les trottoirs rue de Torcy sont détériorés.

Frédérique Pigeon répond que des outils vont être mis en place pour coordonner les interventions pendant les travaux afin d’éviter par exemple qu’on perce trois fois les trottoirs.

-          Réflexion globale autour des projets en cours dans le quartier la Chapelle

Olivier Ansart demande s’il y a une réflexion, dans le cadre de ce projet, sur les rues avoisinantes : rues Torcy, Riquet, etc.

Afaf Gabelotaud répond que tous les projets autour du marché de l’Olive : la ZAC Pajol, l’impasse Dupuy et les jardins d’Eole sont complémentaires. Elle ajoute qu’il y a un potentiel fort dans ce quartier avec les jardins d’Eole, le 104, Stalingrad et les quais de Seine.

-          Concertation avec les habitants :

Mireille Quehen propose qu’il y ait un comité de suivi autour du projet du marché de l’Olive  qui associe les riverains et les commerçants.

Frédérique Pigeon et Afaf Gabelotaud sont décidées à avoir une concertation avec les habitants. Frédérique Pigeon propose que les deux conseils de quartier : Charles-Hermite et Chapelle – Marx Dormoy s’associent pour donner leurs propositions.

Frédérique Pigeon précise que le quartier est en politique de la ville depuis 2001. Elle explique que les habitants, les institutions et les associations ont défini les priorités du quartier qui sont les suivantes :

-          Accompagner les transformations du cadre de vie : pour que les habitants et usagers ne perdent pas leurs repères dans ce quartier en profonde mutation,

-          Education et jeunesse,

-          Insertion sociale et professionnelle,

-          Développer l’emploi local et le commerce à la faveur des grandes mutations urbaines.

Aimé Kabambi demande s’il est prévu des aménagements pour la jeunesse car il y a une forte demande.

Frédérique Pigeon répond que c’est une des priorités de la Ville.

-          Commerces halle Pajol :

Un habitant demande où en est le choix des commerces pour la halle Pajol.

Olivier Ansart répond que l’idée est d’installer des petites entreprises de type tertiaire, mais la réflexion continue.

Siska Pierard ajoute que la SEMAEST est demandeuse des avis des habitants.

Commenter cet article

MILLET Danielle 20/02/2009 16:59

Habitante du quartier depuis + de 30 ans, à la retraite depuis peu, je recherche un local (petit, peu cher) dans le quartier, pour pouvoir utiliser mes compétences en tant que tapissière, formation qui vient de m'être payée par mon ex employeur. Y aurait-il des petits locaux mis à disposition des habitants du quartier pour des activités "artisanat"? J'ai essayé qq renseignements à la mairie du XVIII, sans grand succès. Merci pour une réponse si possible positive.