Compte rendu propreté à La Chapelle septembre 2009

Publié le par Hervé Léger

La réunion de rentrée de la commission propreté La Chapelle a eu lieu le lundi 5

octobre 2009 à la brasserie « Au Roi du Café » de 9h30 à 10h30.

 

 

Représentants la mairie de Paris 18 et voirie Membres de la commission

propreté

Propreté de Paris: M. Denis Gabriel

Mairie de PARIS 18 : Mlle Caroline Bourguet

Hervé Leger, Mireille Quehen, Sïina

Tereva

Rappel :

Le document détaillé rue par rue (PDF) est joint à ce compte rendu et sera diffusé et

enregistré sur le site de la mairie via la Démocratie Locale

http://www.mairie18.paris.fr/mairie18/jsp/site/Portal.jsp?page_id=676

 

.

1. PROPRETE DES RUES

L’incivilité est toujours au rendez-vous malgré la dernière campagne de

sensibilisation de la mairie de Paris.

a.

Verbalisation

Les conseillers de quartier demandent des verbalisations plus visibles et

plus systématiques comme c’est le cas pour les stationnements illicites de

véhicules. Une campagne dans ce sens sera organisée mi-octobre sur 4

jours. Les résultats feront l’objet d’une analyse.

b.

Affichages sauvages

Nous avons constaté que certaines associations dans le quartier utilisaient

beaucoup l’affichage sauvage pour communiquer. Nous demandons à la

mairie de faire un courrier aux associations afin qu’elles limitent leurs

affichages et enlèvent leurs affichent obsolètes.

c.

Désherbage

Il s’améliore grâce à l’organisation mise en place par M. Denis Gabriel.

Il y a beaucoup de mégots et de détritus devant certains cafés (rue Ordener,

Riquet, Buzelin, …………..). Nous travaillerons avec la mairie sur un projet

de fourniture gratuite de cendriers à ces établissements avec obligation pour

eux de les entretenir.

d.

Nettoyage en profondeur de certains lieux

On observe que la saleté, l’urine ou les tâches de gras sont de plus en plus

visibles sur les trottoirs et imprégnés. Il est demandé de procéder à un

nettoyage en profondeur sur des zones ciblées. Monsieur Gabriel nous

précise qu’il existe une machine avec un jet puissant (karcher) mais elle est

utilisée par plusieurs unités et que, en conséquence, il est nécessaire de

prévoir une planification afin de la réserver.

La commission Propreté propose que le pont du Département soit le

prochain site à bénéficier du nettoyeur haute pression. M. Gabriel nous

informe que pour des raisons de sécurité vis a vis des caténaires il est

interdit de laver les ponts SNCF.

2. Comportement de certains commerçants

De plus en plus de commerçants ne ramassent plus les détritus balayés dans leur

boutique mais les jettent sur le trottoir. Certains confondent espace privé et espace

public et encombrent les trottoirs de leurs marchandises.

CHARTE DES COMMERCANTS : la charte de propreté établie en 2003 entre la

mairie et les commerçants a été relancée. Peut-on avoir un premier bilan de cette

relance ?

3. ENTRETIEN DU MOBILIER URBAIN

a. Les parcmètres sont correctement entretenus ainsi que les cabines

téléphoniques.

b. Les boites aux lettres de La Poste ne sont plus entretenues et sont envahies

par les tags et les affiches (voir la liste dans le dossier Excel ci-joint).

c. Le mobilier EDF/GDF a besoin d’être « rafraichi » (liste dans le descriptif cidessous)

4. ENTRETIEN DOMAINE SNCF PONTS FERROVIAIRES

Malgré un courrier adressé le 6 Janvier 2009 par Daniel Vaillant à M. Bernard

Chaineaux, directeur régionale Ile-de-France Réseau ferré de France, les

problèmes continuent en termes d’entretien et de sécurité sur ces ponts.

Il est demandé au Maire du 18eme et à son adjoint chargé de l'Espace public

(voirie, propreté) de donner une suite concrète à cette lettre.

5. AMENAGEMENT DE LA VOIRIE

a.

CARREFOUR PAJOL DEPARTEMENT ET GIRARD

Il est proposé de réaménager le carrefour Pajol, Département et Philippe de

Girard en un rond-point comme celui de la place Hébert pour améliorer

l’efficacité et la sécurité des agents de la propreté de PARIS. Cet

aménagement profiterait à tous en terme de sécurité (piétons, école futur

collège…).

La placette privée est de plus en plus dégradée. Une relance auprès du

syndic de copropriété est nécessaire.

b.

RUE RIQUET

La rue Riquet est sale dans son ensemble malgré le travail de la propreté de

Paris. Les incivilités sont nombreuses. D’autres pistes doivent-être étudiées

en urgence :

i. TRAVAUX DE RENOVATION : il est nécessaire de prévoir une

rénovation totale de cette rue (trottoirs élargis, piste cyclable à

réaménager, façades des commerces, chaussée à refaire entre

l’angle Pajol et le pont Riquet…)

ii. FACADES COMMERCES : lors d’un conseil de quartier, il a été

question d’une plus grande collaboration entre commerces et mairie

pour améliorer et accompagner les commerçants à tenir des façades

propres et travailler sur le commerce en général à La Chapelle. La

rue Riquet semble correspondre à cette opération. Peut-on inscrire

cette rue à cette opération ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article