Des petits trous encore des petits trous...

Publié le par Hervé Léger

A La Chapelle comme dans Paris, la chanson de Serge Gainsbourg  est d'actualité.

En effet, avec les vagues successives de gel et de dégel, la voirie parisienne a souffert énormément cet hiver. Le gel de l’eau infiltrée dans les chaussées endommagées (combiné à l’effet aggravant du sel de déneigement) a entraîné la formation d’innombrables nids-de-poule dans les rues de la capitale.

Simplement gênant pour les automobilistes, ces trous s’avèrent dangereux pour les deux roues. C’est le cas du boulevard de La Chapelle ou sur la Riquet.

 dscn0400.jpg

A la mairie de Paris, la direction de la voirie et des déplacements assure effectuer les travaux de rebouchages sitôt que la sécurité des usagers est en jeu. Mais il s’agit pour l’instant de réparations provisoires. La véritable campagne de remise en état des routes n’aura lieu qu’à la mi-mars quand il n’y aura plus de risque de gel.

En attendant, les services de la voirie ne devraient traiter que les nids-de-poule les plus dangereux. Ce n’est pas une chose facile que de les repérer.

A La Chapelle, si vous avez connaissance de chaussées dégradées, n’hésitez pas à contacter le service de la voirie ou par notre blog. Nous transférons la requête au responsable voirie de notre secteur.

Commenter cet article