La porte de La Chapelle verra passer le CDG express

Publié le par Hervé Léger

Information sur la future liaison CDG Express à La Porte de La Chapelle

express-copie-2.jpg

 

Par arrêt du 2 juin 2010, le Conseil d'Etat a rejeté la requête formée par la ville de Paris en annulation de l'arrêté interpréfectoral du 19 décembre 2008  déclarant l'utilité publique de la liaison CDG Express. www.cdgexpress.equipement.gouv.fr/    

Le Conseil d'Etat a estimé que la réserve émise par le commissaire enquêteur concernant l''enfouissement des voies porte de la Chapelle ne constituait pas un argument recevable étant donné que la ville de Paris avait signé avec l'Etat un protocole d'accord sur la faisabilité de cet enfouissement.

Cette option a fait l'objet d'une étude APUR/INGEROP de décembre 2009 qui chiffre le surcoût des travaux à 22 M € ( page 32 de l'étude )  comprenant la construction d'une galerie couverte en travers du bd Ney et circulation des navettes sur la Petite Ceinture pour la traversée souterraine de la rue de la Chapelle. www.apur.org/etude/cdg-express-amenagement-voies-ferroviaires-porte-chapelle  

Cet arrêt du Conseil d'Etat impose à la ville de Paris de faire un choix rapide pour ne pas retarder les travaux du T3 : soit prendre en charge les 22 M€ de travaux supplémentaires , soit abandonner ses exigences.

La circulation des navettes de CDG Express sur la Petite Ceinture étant assimilable à un démantèlement partiel puisqu'une section de la ligne serait réservée à leur passage, elle devra être compatible avec les dispositions du décret n° 97-444 relatif aux missions et aux statuts de RFF , à celles du protocole d'accord Ville de Paris/RFF de mai 2006, aux  objectifs de la loi Grenelle 1 qui vise à promouvoir le transport ferré et aux projets élaborés par RFF et la SNCF concernant l'avenir de la ligne ( étude SNCF de mai 1997 et étude RFF d'avril 2006 ).

Le débat public sur ces sujets pourrait prendre place au sein de celui concernant le réseau du Grand Paris qui aura lieu d'octobre 2010 à janvier 2011 étant donné que la liaison ferroviaire CDG Express est mentionnée à l'article 2-IV de la loi du 3 juin 2010 relative au Grand Paris.

Commenter cet article