Le commerce dans le quartier La Chapelle à Paris

Publié le par Hervé Léger

Dans le cadre de la politique de la ville, le quartier La Chapelle devait bénéficier comme le quartier de la porte de Montmartre d'un vaste chantier d'aides pour re-dynamiser le commerce dans 2 voir 3 ou 4 rues de notre quartier.

Cette volonté de la municipalité parisienne est toujours d'actualité. Mais les budgets ne semblent plus au rendez-vous pour revoir dans son ensemble les commerces se situant sur les rues Marx dormoy / Chapelle ou encore Riquet et Olive.

dscn0387.jpg

Certes, on observe l'arrivée de quelques commerces ou reprises qui vont dans le bon sens. Depuis deux ans, on peut citer la rénovation de la Brasserie "Le Roi du Café" au 2 rue de La Chapelle, la naissance de la brasserie restaurant "L'Olive" ou encore d'une librairie "Le Rideau Rouge" rue Riquet ou l'arrivée de nouvelles banques.

Mais ces exemples ne doivent pas faire oublier que ce renouveau a besoin d'être boosté par un dynamisme sur 3 ou 4 rues en travaillant avec les commerçants à la rénovation des façades et en créant une certaine harmonie qui n'existe pas actuellement.

Certes la ré-ouverture du marché couvert La Chapelle et l'ouverture en 2012 de la halle pajol sont deux élèments moteurs qui boosteront le commerce du quartier La Chapelle si une vrai politique incitative sur le petit commerce est faite par la mairie de Paris et ses élus.

halle-du-marche-couvert-la-chapelle.jpg

Actuellement, on peut se féliciter de l'ouverture d'une boulangerie traditionnelle impasse du Gué (vers la porte de La Chapelle) ou encore l'ouverture d'une crèche au 77 rue de La Chapelle.

Commenter cet article

Hervé 10/05/2010 20:57



Concernant le cuisiniste, le local de la rue de la martinique est vide et à l'angle Guadeloupe/Canada son espace ameublement bois meunisier est fermé par la même occasion.


Pour la crêperie ça sera un plus en espérant que le mobilier de terrasse soit sympa.


Enfin, pour les questions de propreté aux abords de certains commerces, j'en prends note pour que se soit un des thèmes d'une prochaine réunion de la commission propreté à La Chapelle. Ce n'est
pas le seul commerce qui a oublié avec le temps quelques règles de bon sens.



Alysia 10/05/2010 10:27



Apparemment le gérant de l'Olive a acheté le traiteur chinois juste à côté et il va l'intégrer à son restaurant - très bonne nouvelle! Aussi, le monsieur de la créperie m'a dit qu'ils attendent
un permis pour mettre des tables dehors, mais que ça devrait être "bientôt". Le cuisiniste de la rue de la Martinique a pris sa retraite, et malheureusement on ne voit pas de remplaçant à l'heure
actuelle. En espérant que ça soit un commerce "sympa". Enfin, je voudrais encore me plaindre de la saleté devant la petite boucherie rue de l'Olive, à côté de chez Nicolas - je ne comprends pas
que l'on puisse laissait le trottoir dans un tel état, juste devant un commerce d'alimentation - ce n'est pas très appétisant. A mon avis, c'est aussi aux commerçants de sortir avec un
balai/serpillère quand c'est necéssaire.